panoramique

Le Domaine Saint Landor

L'AOC Saumur s'étend sur 1400 hectares, répartis sur 31 communes. Au sud est du Saumurois, sur les coteaux turoniens, seulement 9 communes de la Vienne (dont fait parti le Domaine Saint Landor), perpétuent encore la tradition viticole.

Le vignoble de Saumur se caractérise par un sous-sol argilo-calcaire, des terres blanches de tuffeau, et un climat tempéré.

Les 23 hectares du Domaine Saint Landor se trouvent principalement sur les communes de Saix et Saint Léger de Montbrillais. On y retrouve les cépages de Cabernet Franc, Chardonnay et Chenin.

saumur

grappe

Le Cabernet Franc est le premier cépage rouge du Val de Loire. Il donne des vins souples, fruités, équilibrés et d'une grand finesse.

Le chenin, aussi appelé Pineau de Loire, est un cépage blanc très cultivé mais difficile à maîtriser. Il se récolte tardivement et donne des vins secs, nerveux et complexes, très aromatiques par ses notes d'agrumes.

Le Chardonnay, quant à lui, est principalement utilisé pour l'élaboration des vins de fines bulles (Crémant de Loire), pour son fort potentiel aromatique.

Investi d'une volonté de respecter à la fois l'environnement et ses vignes, dans une recherche constante de qualité, Thomas Georget s'est engagé dans un processus de travail cultural spécifique et a obtenu une certification en Agriculture Raisonnée.

En fonction de la richesse des sols, afin de maîtriser les rendements et préserver la biodiversité, les rangs de vignes sont enherbés en alternance avec un travail manuel du sol.

Selon les caractéristiques recherchées, l'élevage des vins se fait en cuve ou en fût de chêne, afin de révéler différemment les arômes.

vins de saumur

L'équipe de Saint Landor

L'équipe du domaine saint landor

Au Domaine Saint Landor, on travaille en famille.

Thomas dirige l'exploitation avec son père Jean -François et son frère Antoine, et s'occupe de l'élaboration des vins, des vinifications et des assemblages qui sont tous réalisés au chai du Domaine.

Maud, l'épouse de Thomas, s'occupe quant à elle de la partie commerciale.

La légende de Saint Landor

« En l'an de grâce 1224, la reine Blanche de Castille, en compagnie de son fils, le jeune roi Saint Louis (qui n'avait alors que 10ans) vint tenir parlement pendant 21 jours, à la Charrière de Curçay. Elle y avait convoqué, au château de Curçay, la puissante famille des Lusignans et quelques membres des Plantagenêt.
Un jeune homme de sa suite ayant tué un membre du parlement et, de plus, ayant enceinté une jeune femme, la reine le fit fouetter et l'aurait sans doute fait tuer dans l'intercession de son jeune fils.

Cet homme, alors âgé de 26 ans, s'appelait Landor. Le jeune Saint Louis l'ayant renvoyé de sa suite, il partit à pied, honteux et résolu à fuir la compagnie des hommes. Il vint se cacher dans une cave où il vécut retiré du monde afin d'obtenir le pardon de ses péchés. Il se jeta dans une grande piété, passant de longues heures en prière et se nourrissant d'herbes et de racines.
Un jour, alors que des cavaliers chassaient dans les bois de Fête, un cheval tomba et se brisa une jambe. Ils poursuivaient un sanglier qui vint se jeter à genoux devant Landor. Les chasseurs et les chiens arrêtèrent leur course à la vue du spectacle de cet homme habillé de guenilles et de feuillages dont la tête brillait comme le soleil. Devant ce prodige, les chasseurs mirent pied à terre et Landor donna sa bénédiction ainsi que l'ordre de repartir. Puis il se dirigea vers le cheval blessé et, d'un grand signe de croix, il guérit la plaie de l'animal qui suivit les autres cavaliers.

Cet événement fut vite connu des environs. C'est alors que le baron de Ternay vint demander à Landor de guérir sa fille qui était muette et Landor lui fit retrouver la parole. Une chapelle fut élevée à l'endroit même où s'était accompli le miracle. A partir de ce moment, Landor fit l'admiration de tous et fut considéré comme un véritable saint.
Des pèlerinages y avaient encore lieu dans le premier quart du 20ème siècle, Saint Landor guérissant les maux de gorge et l'insomnie.

Dans les bois de Fête, surplombant le chai du Domaine Saint Landor, l'emplacement de la chapelle se voit encore, au milieu des épines et d'une végétation folle, et que l'on nomme « La cave aux sourds ».

Inscrivez-vous à la newsletter !